Business : de quelle manière l’analyse des coûts accompagne-t-elle la prise de décision ?

Dans le cadre de l’entreprise individuelle fabricant de nombreux produits, parfois, il est nécessaire de s’attacher à savoir le résultat pour chacun d’entre eux. Il existe, pour cela, de nombreuses méthodes. L’une d’elles, c’est la méthode d’analyse des coûts complets, faisant la distinction entre les charges indirectes et les charges directes. Il est également possible d’opérer le découpage des charges différent tout en faisant la distinction entre les charges fixes et les charges variables.

Le traitement des charges indirectes et directes

On peut généralement découper les différentes activités utiles à l’élaboration de produit fini. Le coût d’achat et le coût de fabrication sont égaux au coût de production. Le coût de production et le coût de distribution sont égaux au coût de revient. C’est ce qu’on appelle la hiérarchie de coûts. Certains desdits coûts sont également des charges directes. Par exemple, pour l’entreprise réalisant deux produits : les chaussures de football et les chaussures de tennis. Pour la fabrication de chaussures de football, l’achat de crampons est une charge directe. Elle est, en effet, imputable directement, et pour une totalité de coûts. Dans l’analyse des coûts, il existe également des charges indirectes. Dans le cas d’une entreprise spécialisée dans la fabrication de chaussures de football et de tennis, l’achat de cuir est nécessaire aux 2 types de chaussures. Ainsi, il faudra un renseignement supplémentaire afin de répartir le coût de l’achat entre les deux produits.

Les charges variables et les charges fixes

Les charges variables évoluent selon le volume d’activité. Le montant est aussi proportionnel au niveau d’activité, par exemple, les achats des matières premières qui sont nécessaires à l’élaboration du produit fini. Les achats des matières premières augmentent, en effet, dans des mêmes proportions que des ventes. Ce volume se mesure généralement en unités physiques ou en unité monétaire. Par ailleurs, les charges fixes correspondent aux charges indépendantes de volume d’activité. Par exemple, le loyer de l’entrepôt, ne variant pas à baisse ou à la hausse selon le chiffre d’affaires qui est réalisé par l’entreprise.

Le coût variable

Dans l’analyse des coûts, le coût variable est généralement constitué des charges variant selon le volume de l’activité : en d’autres termes, uniquement des charges variables. Il peut, de plus, être exprimé en pourcentage de chiffre d’affaires. Il varie, en effet, dans les mêmes proportions. Le coût variable en pourcentage de chiffre d’affaires est égal au coût variable/chiffre d’affaires. La marge sur le coût variable est obtenue par la différence entre le coût variable et le chiffre d’affaires.

Les 5 meilleurs conseils en matière d’investissement immobilier
À quoi sert un extrait de Kbis ?