Quels sont les formalité pour la création d’une SASU ?

SASU

Vous avez choisi de faire un grand pas et de prendre en main votre avenir en vous lançant dans l’entrepreneuriale. Mais pour que tout puisse se dérouler comme prévu et comme convenu, vous devez mettre en place les bonnes stratégies et les bonnes tactiques. En faisant cela, vous n’aurez aucun mal à bien imposer vos idées et à bien choisir votre structure. Une fois tout cela réalise, sachez qu’il ne vous reste plus qu’à songer à toutes les démarches à suivre pour la création de SASU. Donc, pour sa création, il est bien nécessaire de bien prendre votre temps et de ne pas le créer par un simple coup de tête. Cependant, quelles sont en fait les formalités pour la création d’une SASU ?

Rédaction des statues, la première formalité pour la création d’une SASU

Enviez-vous de vous lancer dans un tout nouveau défi ? Si c’est le cas, pourquoi ne pas songer à vous prendre un tout nouveau départ en misant bien évidemment sur une activité indépendante ? En fait, pour ne pas rater son coup pour ce genre d’activité, il est bien important d’avoir des bonnes tactiques. En les ayant en main, vous saurez sûrement quoi faire et à quoi vous attendre également. Commerçant, artisan, chauffeur… Quelle que soit l’activité que vous envisagiez de faire, sachez que vous devez trouver la société qui vous corresponde vraiment comme la SASU par exemple. La SASU ou la société par action simplifiée unipersonnelle, est en effet la branche le plus souvent envisagée pour faire ces marques en tant qu’indépendant.

La rédaction des statuts de la SAS est importante pour la création sasu. Grâce à ces statuts, vous allez pouvoir préciser et définir les règles de maniement de votre compagnie. Cela est nécessaire même si vous voulez créer une sasu en ligne. Pour avoir plus d’informations et plus de détails, visitez www.captaincontrat.com

Constitution du capital social, la deuxième formalité pour la création d’une SASU

À part la rédaction des statuts, la constitution du capital social est aussi l’une des formalités à suivre pour créer une SASU. Pour la création d’une sasu, vous ne devez à aucun cas brûler aucune étape, car chaque démarche est bien importante. Soyez donc le plus patient que jamais, car cela peut vous prendre plus de temps que vous l’imaginez.

Chauffeur, commerçant, fournisseur, artisan… Pour l’entamer en toute légalité, vous devez constituer un capital social. Le but dans tout cela est de créer un patrimoine propre à votre SASU effectivement. Pour cela, vous êtes libre de votre choix du fait que le montant n’a pas de la limite. Mais songez quand même le bien prévoir si vous voulez miser sur la fiabilité et sur la crédibilité à la fois.

Apport en numéraire, apport en nature et apport en industrie, choisissez parmi ses différents apports pour le constituer. Par contre, si vous avez pensé à réaliser l’apport en numéraire, sachez que vous serez obligé de faire un dépôt du capital social auprès d’une banque, mais aussi d’un notaire si vous le voulez.

Publication d’une annonce légale, la troisième formalité pour la création d’une SASU

Poster une publication d’une annonce légale est effectivement nécessaire pour informer les tiers de la création d’une sasu en ligne ou non. Alors, pour la créer, ne passez pas à côté de cette formalité car elle est bien importante tout comme le reste.

Mais pour être bien valable et bien admissible, la publication doit tout de même être publiée dans un journal autorisé. C’est-à-dire que cette dernière doit être sortie dans un journal d’annonces légales ou JAL. Dans ce cas, veuillez à ce que tout se déroule comme il faut afin de réaliser la création.

Une fois publié, vous allez recevoir une attestation afin d’être bien valable. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à le proclamer, car tout juste après la publication, une attestation de parution doit vous être remise en réalité. Cette attestation peut vous servir comme une pièce justificative, classez-la de ce fait dans votre dossier, car elle pourrait vous être utile tôt au tard.

Transcription du tribunal de commerce, la quatrième formalité pour la création d’une SASU

En plus de la publication, de la rédaction et de la constitution, il est bien aussi important de faire une transcription au greffe du Tribunal de commerce. Pour cette formalité, vous devez créer un dossier bien solide, car ce dernier va vous servir comme l’immatriculation de votre SASU.

Nombreux dossiers sont vraiment utiles pour cela, comme le formulaire MO de SASU complété et signé bien évidemment, une déclaration de non-condamnation et de filiation du dirigeant et une attestation de parution dans un JAL. Mais à part tout cela, il faut aussi avoir une attestation de dépôts des fonds. Pour cette formalité, vous pouvez aussi faire appel à un avocat ou bien vous fier à une plateforme juridique en ligne.

Les 5 meilleurs conseils en matière d’investissement immobilier
À quoi sert un extrait de Kbis ?